Quelle fleur planter en décembre ?

Voici les fleurs à planter en décembre : Althéa, Amaryllis, Hamamélis, Hellébore ou rose de Noël, Bruyère d’hiver, Clématite de Noël, Pensée, Primevère, et une variété d’autres fleurs. À travers cet article, découvrez tout ce qu’il faut planter en décembre et savoir pour les plantations et l’entretien de ces fleurs.

L’hiver arrive, mais cela ne signifie pas que votre jardin doit perdre sa beauté et sa vitalité. En fait, décembre est une période idéale pour préparer votre coin extérieur pour un printemps rempli de couleurs et de floraisons magnifiques.

Même si planter des fleurs en hiver peut sembler étrange, c’est justement le bon moment pour certaines plantes robustes et résistantes au froid. Êtes-vous un jardinier expérimenté ou un passionné novice ? Il existe de nombreuses variétés de fleurs parfaites à planter en décembre.

Bienvenue à tous les amoureux de la verdure et de la nature sur notre site support-plante.com ! Si vous avez la main verte ou simplement une passion pour les plantes, vous êtes au bon endroit. Notre site est une oasis pour ceux qui apprécient la beauté des plantes d’intérieur, la richesse des végétations et le design des supports pour vos chères petits-êtres verts.

Ici, nous partageons des conseils pratiques, des astuces de jardinage et des idées inspirantes pour égayer vos espaces de vie avec une touche de vert. 🤗

Fleurs à planter en décembre

L’althéa

des althéas roses aux nuances de blancs

L’althéa, aussi connu sous le nom de « Hibiscus syriacus » ou « rose de Sharon », est un arbrisseau caduc de la famille des Malvacées. Originaire de l’Asie de l’Est, ce végétal est aimé pour sa floraison estivale abondante. Facilement reconnaissable par son inflorescence en forme de trompette, qui peut être simple ou double et se décliner en blanc, en fuchsia, en bleu ou en violet, l’althéa crée une touche exotique à votre jardin. 🌷

Pour cultiver l’althéa :

  • Il vous faut une partielle bien ensoleillée, drainante et fertile.
  • Semez l’althéa, en les espaçant d’environ 1 à 1,5 mètre pour leur permettre de bien se développer.
  • Arrosez régulièrement après la plantation pour favoriser l’enracinement, puis réduisez l’arrosage, en veillant à maintenir une légère humidité.
  • Fertilisez avec un engrais équilibré pour soutenir la croissance et la repousse.
  • Taillez légèrement en mars ou avril pour inciter une nouvelle croissance et une repousse abondante.

L’amaryllis

des amaryllis rouges aux nuances de blancs

L’amaryllis, ou « Hippeastrum », est une plante à bulbe de l’espèce des Amaryllidacées. Accueillant ses origines dans les régions tropicales et subtropicales d’Amérique du Sud, elle est prisée pour ses jolis fleurons colorés

Pour la reconnaître, elle a une jolie inflorescence en forme de trompette, disponibles dans une variété de couleurs allant du blanc pur au rouge vif nuancé à l’orange.

Pour cultiver l’amaryllis :

  • Trouvez un endroit lumineux et mi-ombragé.
  • Utilisez un terrain drainé et riche en matière organique.
  • Semez les bulbes en laissant la moitié supérieure en surface, et en espaçant les bulbes de 20 à 25 centimètres.
  • Arrosez modérément après la plantation jusqu’à ce que la croissance commence, puis augmentez progressivement les arrosages tout en évitant de trop mouiller le sol.
  • Après l’éclosion, laissez les feuilles continuer à croître et nourrir le bulbe pour la saison suivante. Arrosez et fertilisez régulièrement jusqu’à ce que les branches jaunissent naturellement.

L’hamamélis

l’hamamélis jaune

L’hamamélis, aussi connu sous le nom de « noisetier des sorcières », est un arbuste caduc se rattachant à l’espèce des Hamamélidacées. Originaire d’Amérique du Nord et d’Asie, cet arbrisseau est connu pour son sublime éclosion hivernale.

Identifiable par ses fleurons aux pétales rubanés jaunes, oranges ou rouges, l’hamamélis illumine les jardins en plein hiver. ⛄

Pour cultiver l’hamamélis :

  • Sélectionnez un bout de terrain ensoleillé à mi-ombragé ayant un bon drainage, avec une acidité neutre, et riche en matière organique.
  • Cultivez l’hamamélis en gardant un espace entre les arbustes d’environ 1,5 à 3 mètres pour leur permettre de bien se développer.
  • Arrosez régulièrement après la plantation pour favoriser l’enracinement, puis assurez-vous qu’il y a une légère humidité, surtout pendant les périodes de sécheresse.
  • Fertilisez avec un engrais équilibré ou du compost bien décomposé pour la repousse des bourgeons.

L’hellébore ou rose de Noël

l’hellébore ou rose de noël rose aux nuances de blancs et de mauves

L’hellébore, aussi connue sous le nom de « rose de Noël », est une vivace de l’espèce des Renonculacées. Trouvant ses origines dans les régions d’Europe et d’Asie, elle est très appréciée pour sa floraison hivernale et précoce.

On peut la reconnaître par son inflorescence en forme de coupe, aux teintes variées allant du blanc au pourpre en passant par le fuchsia et le vert.

Pour cultiver l’hellébore :

  • Cherchez une partielle de terre mi-ombragée riche en matière organique avec un bon drainage.
  • Semez les hellébores en les espaçant d’environ 30 à 45 centimètres.
  • Arrosez régulièrement pour garder une légère humidité, surtout pendant les périodes d’éclosion.
  • Retirez les parties endommagées pour éviter la propagation de maladies et favoriser une croissance saine.

La bruyère d’hiver

les bruyères d'hiver roses

La bruyère d’hiver, aussi connue sous le nom de « Erica carnea » ou « bruyère des neiges », est une vivace liée à l’espèce des Éricacées. Originaire des régions montagneuses d’Europe, elle est préférée pour ses fleurs abondantes en décembre.

On peut l’identifier par son inflorescence en forme de clochettes qui varient du blanc au fuchsia et au pourpre.

Pour le cultiver, il vous faut :

  • Un terrain ensoleillé à mi-ombragé possédant un bon drainage, acide à légèrement neutre est indispensable.
  • Semez les jeunes plants en respectant une distance d’environ 30 à 45 centimètres.
  • Procédez à un arrosage après la plantation pour favoriser l’enracinement, puis maintenez le sol légèrement humide, surtout pendant les périodes de sécheresse.
  • Ajoutez un engrais spécifique pour plantes de terre de bruyère afin d’encourager une croissance vigoureuse et une éclosion abondante. 🌼

La clématite de Noël

la clématite de noël violette

La clématite de Noël, également connue sous le nom de « Clematis cirrhosa », est une vivace grimpante de l’espèce des Renonculacées. Originaire des régions méditerranéennes, ce végétal est reconnaissable par son inflorescence en forme de clochettes, généralement blanches ou crème parfois tachetées de pourpre.

Pour cultiver la clématite de Noël :

  • Cherchez un espace ensoleillé ou partiellement ombragé, drainant et fertile.
  • Semez la clématite, en l’espaçant d’environ 30 à 45 centimètres et en veillant à ce que la partie basse soit à l’ombre.
  • Gardez le terrain humide, surtout pendant les périodes de sécheresse.
  • Taillez légèrement après l’éclosion.

La pensée

les fleurs pensées violettes

La pensée, ou « Viola tricolor », est une vivace liée à l‘espèce des Violacées. Elle accueille ses origines d’Europe et d’Asie, et est très appréciée pour sa capacité à fleurir même par temps frais

Connues par leurs pétales en forme de cœur et leurs teintes variées, allant du violet au jaune en passant par le bleu et le blanc, les pensées apportent une touche de couleur aux jardins.

Pour cultiver les pensées :

  • Trouvez une partielle de terrain ensoleillé à mi-ombragé, drainant et riche en matière organique.
  • Plantez les pensées durant les saisons intermédiaires, en les espaçant d’environ 15 à 20 centimètres.
  • Arrosez régulièrement pour maintenir l’humidité, en évitant l’excès d’eau stagnante.
  • Retirez régulièrement les parties fanées pour stimuler la nouvelle pousse. 🌱

La primevère

la primevère mauve

La primevère, ou « Primula », est une vivace appartenant à l’espèce des Primulacées. Originaire d’Europe et d’Asie, cette fleur est préférée pour son inflorescence précoce et abondante.

Comment la reconnaître ? Par ses fleurons en forme de coupe ou d’étoile et ses teintes variées, allant du jaune vif au violet en passant par le fuchsia et le blanc.

Pour cultiver la primevère :

  • Une partielle ensoleillée et mi-ombragée, drainant et riche en matière organique.
  • Semez les primevères, en les espaçant d’environ 15 à 30 centimètres.
  • Faites un arrosage régulier pour maintenir une légère humidité, surtout pendant les périodes de croissance active et de l’éclosion.
  • Enlevez régulièrement les parties fanées pour inciter la nouvelle pousse.

Que Planter en Décembre Fleurs (suite)

Le camélia

les camélias roses

Le camélia, l’emblème des jardins d’hiver, est rattaché à l’espèce des Théacées. Originaire d’Asie, notamment de Chine et du Japon, elle est admirée pour son inflorescence généreuse. 

Connue par ses grandes fleurs simples ou doubles, aux pétales délicatement arrondis, il propose une gamme de tons variés, allant du blanc pur au rouge profond, en passant par le fuchsia et le crème.

Pour cultiver le camélia :

  • Il vous faut un lieu partiellement ombragé, à l’abri des vents forts, avec une terre acide, bien drainée et riche en matière organique.
  • Cultivez les camélias, en gardant un espace d’environ 1,5 à 2 mètres pour leur permettre de s’épanouir pleinement. 😉
  • Pendant les périodes sèches pour préserver l’humidité des racines, arrosez régulièrement mais évitez l’accumulation de l’humidité.
  • Fertilisez avec un engrais spécifique pour plantes de terre de bruyère afin de favoriser une éclosion abondante.
  • Taillez légèrement après l’éclosion pour garder une forme équilibrée et inciter de nouvelles pousses.

Le chèvrefeuille d’hiver

des chèvrefeuilles d'hivers jaunes et blanches

Le chèvrefeuille d’hiver, également connu sous le nom de « Lonicera fragrantissima », est un arbuste à feuillage caduc de l’espèce des Caprifoliacées. Il est originaire de Chine, et est prisé pour sa floraison et son parfum enivrant. 

On peut la reconnaître par ses petits fleurons blancs ou crème, réunies en grappes denses.

Pour le cultiver :

  • Choisissez un endroit ensoleillé à mi-ombragé, drainant et fertile.
  • Semez les jeunes plants durant les saisons intermédiaires, en les espaçant d’environ 1 à 1,5 mètre.
  • Arrosez régulièrement pour maintenir l’humidité, en particulier pendant les périodes de sécheresse.
  • Pour maintenir une forme compacte et inciter une nouvelle croissance, taillez légèrement après l’éclosion.

Le cyclamen coum

des cyclamens coum roses aux nuances de blancs

Le cyclamen coum est une vivace bulbeuse se rattachant à l’espèce des Primulacées. Trouvant ses origines dans les régions du sud-est de l’Europe et du Moyen-Orient. 

Identifiable par son inflorescence en forme de papillon, aux pétales fuchsia ou rosâtre pâle, souvent marquées de motifs plus foncés, le cyclamen coum ajoute une touche de couleur aux jardins pendant les mois les plus froids. 🌬️

Pour cultiver le cyclamen coum :

  • Bien choisir un terrain partiellement ombragé, drainant, frais et riche en matière organique.
  • Semez les bulbes à l’automne, à une profondeur d’environ 5 à 8 centimètres, en les espaçant d’environ 10 à 15 centimètres.
  • Faites un arrosage régulier pour garder une légère humidité, en évitant l’accumulation de liquide.
  • Protégez les bulbes du gel hivernal en les paillant avec du compost ou des branches mortes.
  • Fertilisez légèrement avec un engrais équilibré pour inciter une repousse abondante.

Le daphné

des daphnés roses et blanches

Le daphné, appartenant au genre Daphne, est un arbrisseau apprécié pour ses branches persistants et aimé pour son inflorescence parfumée et attrayante. Il trouve ses origines principalement d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord, le daphné est souvent cultivé pour son attrait ornemental dans les jardins
Il est facilement reconnaissable par ses fleurons délicats, généralement blancs ou rosâtre.

Pour cultiver le daphné :

  • Il vous faut un terrain bien drainant, partiellement ombragé avec un peu lumière.
  • Plantez le daphné en veillant à ce qu’il soit protégé des vents forts et des gelées sévères.
  • Assurez une légère humidité et un drainage efficace, car le daphné est sensible à l’eau stagnant.
  • Évitez de perturber les racines sensibles lors de la plantation et de la manipulation.

Le jasmin d’hiver

les jasmins d'hiver blancs

Le jasmin d’hiver, également connu sous le nom scientifique « Jasminum nudiflorum », est une plante grimpante à feuilles caduques appartenant  à l’espèce des Oléacées. Originaire de Chine, le jasmin est apprécié pour ses fleurs jaunes vives, en forme d’étoile. Il crée une touche de gaieté et de vitalité aux espaces extérieurs pendant la saison froide.

Pour le cultiver :

  • Cherchez une partielle ensoleillée à mi-ombragée, drainante et fertile.
  • Plantez les graines, en veillant à ce qu’il soit protégé des vents forts et des gelées sévères.
  • Arrosez régulièrement pour préserver l’humidité, en particulier pendant les périodes de sécheresse.
  • Taillez légèrement après l’éclosion pour maintenir une silhouette compacte et encourager une nouvelle croissance. 🏵️
  • Fertilisez avec un engrais équilibré pour favoriser une inflorescence abondante.

Le mahonia exotique

le mahonia exotique jaune

Le Mahonia exotique, également connu sous le nom scientifique « Mahonia x media », est un arbuste à feuillage persistant appartenant à l’espèce des Berbéridacées. Il accueille son origine d’Asie, notamment de Chine, cet arbrisseau est apprécié pour ses branches décoratives.
On peut la reconnaître par ses rameaux solides et son inflorescence jaune parfumée.

Pour le cultiver :

  • Trouvez un terrain partiellement ombragé avec un peu de lumière, drainant et fertile.
  • Cultivez le Mahonia et faites en sorte à ce qu’il soit protégé des vents forts et des gelées sévères.
  • Maintenez une légère humidité.
  • Taillez légèrement après l’éclosion.
  • Fertilisez avec un engrais équilibré pour favoriser une croissance saine et une inflorescence abondante.

Le perce-neige

les perce-neige blanches

Le perce-neige, ou « Galanthus nivalis », est un petit végétal bulbeux de l’espèce des Amaryllidacées. Originaire d’Europe, elle est l’une des premiers fleurons à apparaître au printemps, souvent même en période hivernale, annonçant le renouveau de la saison.

Reconnaissable par ses délicates fleurs blanches en forme de clochettes pendantes, ponctuées de vert, le perce-neige symbolise l’espoir et la pureté.

Pour cultiver le perce-neige :

  • Choisissez un terrain ombragé à mi-ensoleillé drainant et humifère.
  • Semez les bulbes en automne, à une profondeur d’environ 5 à 8 centimètres, en les espaçant d’environ 5 à 10 centimètres. 👈
  • Arrosez régulièrement une fois la plantation achevée pour favoriser l’enracinement, mais laissez légèrement sec pendant l’été.
  • Une fois établis, les perce-neige demandent peu d’entretien, mais vous pouvez les fertiliser légèrement avec un engrais équilibré.
  • Après l’éclosion, laissez les tiges se faner naturellement pour nourrir les bulbes en vue de la saison suivante.

Le philodendron

le philodendron vert

Le Philodendron est une plante d’appartement populaire rattachée à la famille des Aracées. Accueillant ses origines dans les régions tropicales d’Amérique centrale et du Sud, elle est aimée pour son feuillage attrayant et sa facilité d’entretien. Identifiable par ses grandes feuilles luisantes et souvent découpées, le Philodendron est disponible dans une variété de cultivars, proposant une gamme de formes et de teintes pour s’adapter à différents styles de jardin interne.

Pour cultiver le Philodendron en intérieur :

  • Trouvez un emplacement lumineux, mais évitez une exposition directe à la lumière naturelle, car cela peut brûler les feuilles.
  • Utilisez un terreau bien drainé et riche en matière organique pour favoriser une croissance saine.
  • Arrosez de façon régulière pour garder une légère humidité, mais laissez-le sécher entre les arrosages pour éviter l’excès d’humidité.
  • Afin de soutenir une croissance vigoureuse, fertilisez légèrement pendant la période de croissance avec un engrais équilibré dilué.
  • Taillez régulièrement pour éliminer les parties jaunes ou endommagées.

Le pothos

le pothos vert

Le pothos, également connu sous le nom de « Scindapsus aureus » ou « Epipremnum aureum », est une plante d’appartement de l’espèce des Aracées. Originaire des îles Salomon, elle est connue pour sa facilité d’entretien, sa robustesse et sa capacité à purifier l’air. 🌬️

Identifiable par ses tiges en forme de cœur et marbrées de vert et de jaune, le pothos est une excellente option pour ceux qui cherchent un végétal d’intérieur attrayante et peu exigeante.

Pour cultiver le pothos :

  • Cherchez un emplacement lumineux à mi-ombre, mais évitez une exposition directe à la lumière, car cela peut brûler les feuilles.
  • Utilisez un terreau bien drainé et riche en matière organique pour favoriser une croissance saine.
  • Maintenez l’humidité, mais laissez la terre séchée entre les arrosages pour éviter l’excès d’humidité.
  • Le pothos peut tolérer des périodes de sécheresse occasionnelles, ce qui en fait une option idéale pour les personnes qui oublient parfois d’arroser leurs plantes.
  • Taillez régulièrement pour contrôler la croissance et encourager une repousse plus dense et compacte.

Le rosier

des rosiers rouges

Le rosier, de l’espèce des Rosacées, est une plante à fleurs emblématique, prisée pour son parfum enivrant et sa polyvalence dans le jardin. Accueillant ses origines principalement d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord, le rosier est disponible dans une vaste gamme de variétés, offrant une diversité de couleurs, de formes et de parfums pour répondre à tous les goûts.

Pour cultiver les rosiers :

  • Il vous faut un coin ensoleillé drainant et fertile. Les rosiers apprécient au moins six heures de soleil par jour pour une inflorescence abondante.
  • Préparez le sol en ajoutant du compost ou du fumier décomposé pour améliorer la fertilité et la structure de la partielle.
  • Cultivez les rosiers, en veillant à ce que les racines soient bien étalées et à la même profondeur qu’elles étaient dans leur conteneur.
  • Arrosez d’en bas régulièrement, surtout pendant les périodes sèches, pour prévenir les maladies fongiques.
  • Taillez régulièrement pour éliminer les branches mortes, malades ou endommagées, ainsi que pour encourager une repousse abondante et une croissance saine.
  • Fertilisez avec un engrais équilibré pour inciter une croissance vigoureuse.

Bref, décembre réserve encore de belles surprises pour enrichir votre jardin de couleurs et de parfums. Que vous choisissiez des primevères ou des hellébores, chaque sélection apporte une touche unique à votre espace extérieur même en hiver. Nous espérons que cet article vous a inspiré à expérimenter et à partager vos découvertes.

Quelles sont vos expériences avec le jardinage en décembre ? Partagez-les avec nous et continuons à faire fleurir la magie de la nature. Merci d’avoir exploré ces possibilités florales avec nous ! 🌺

Retrouvez toutes les fleurs à planter par mois :

Articles Récents

Notre livre offert à télécharger

femme qui tient le livre de support-plantecom

Comme 3 256 membres avant vous, découvrez gratuitement comment résoudre toutes les problématiques en lien avec vos plantes et fleurs :

✔ À quelle fréquence et quantité arroser précisément ?

✔ Quelle quantité de lumière pour ma plante/fleur ?

✔ Comment éviter et traiter les parasites ?

✔ Comment reconnaître les maladies et les traiter ?

✔ Quel pot et terreau choisir en fonction de ma plante/fleur

✔ Ma plante est-elle en carences ou en excès de nutriments ?

✔ Quelle humidité et température pour ma plante ?

✔ Comment entretenir ma plante au quotidien ?

Téléchargez dès maintenant toutes les réponses à ces questions avec notre livre offert à télécharger. 

RECEVOIR LE LIVRE offert DÈS MAINTENANT ➔

(100% gratuit – aucun spam ni revente de données)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *